Kim Campbell

Première ministre du Canada • Juin à novembre 1993

--

Il n’est pas étonnant de savoir que Kim Campbell était qualifiée de superformante dès sa plus tendre enfance. À seulement 12 ans, elle paraissait à la CBC à titre d’enfant-actrice à l’émission Junior Television Club.

Mme Campbell est née en 1947 à Port Alberni en Colombie-Britannique. Ses parents l’ont nommée Avril Phaedra Douglas Campbell. Lorsqu’à 12 ans, elle voyait sa mère quitter le domicile familial – elle ne l’a revue que 10 ans plus tard – Mme Campbell utilisait le prénom Kim.

Elle était membre du conseil étudiant au début de son périple étudiant, elle est devenue la première présidente de la première année de l’Université de Colombie-Britannique.
Elle a été élue administratrice du Vancouver School Board alors qu’elle fréquentait la faculté de Droit. Quelques années après, elle en devenait la présidente du Conseil d’administration.

Mme Campbell a été l’une des rares personnes à présenter sa candidature aux deux partis politiques, fédéral et provincial.

Elle se faisait élire en 1988 comme députée de Vancouver Centre. Peu de temps après, elle était nommée au gouvernement.

Lorsqu’en 1993 Brian Mulroney annonçait qu’il démissionnait, Mme Campbell a déposé sa candidature au leadership. Bien que n’étant pas considérée favorite, elle a gagné et est devenue la première Première ministre du Canada. Elle a occupé ce poste pendant 132 jours, jusqu’à la sévère défaite subie par le parti en octobre 1993. Mme Campbell a perdu son propre siège.

Robert Fife, le journaliste vétéran – qui a écrit le livre sur Mme Campbell – a dit que même en ayant une excellente carrière politique, elle affrontait le même destin que nombre d’autres femmes qui ont pris les rênes d’un parti en perdition.

« Elle a reçu un cadeau empoisonné. Tout s’était ligué contre elle. »

Pour en savoir plus sur les 12 premières ministres du Canada, ne manquez pas notre balado « pas de deuxième fois. »